Adopter un Colley : ce qu’il faut savoir

La chapelle aux arbres  > Races de chien >  Adopter un Colley : ce qu’il faut savoir
0 Comments
Colley

En raison de son magnifique pelage, son allure élégante et son caractère très affectueux, le Colley fait partie des chiens de compagnie les plus appréciés. Vous aussi vous aimeriez en avoir un chez vous ? Alors voici les choses essentielles à savoir avant d’adopter un Colley

Les aptitudes et caractères du Colley

Le Colley à poil long ou Lassie est un chien très amical et d’une grande douceur, ce qui lui permet de s’entendre avec toute la famille, petits et grands. Par ailleurs, c’est un grand joueur, et il est toujours partant pour des jeux avec ses maîtres. Très actif, il se dépense volontiers lorsqu’il est en extérieur. Il sait en revanche se montrer plus calme en intérieur, et saura se tenir bien calmement sur le canapé pour une séance de caresses.

Ce chien de travail est doué d’une grande intelligence, et présente également l’avantage d’être éclectique. Il est ainsi en mesure d’assumer un large panel de tâches, et peut même servir de chien guide d’aveugle. En revanche, il ne peut servir de chien de chasse, car son instinct de chasseur est quasi inexistant.

Le Colley est un chien plutôt méfiant envers les inconnus. Il lui arrive même de se montrer possessif envers son maître. C’est donc tout à fait possible d’adopter un Colley pour en faire un chien de garde. Cependant, il peut faire preuve de timidité lors de certaines situations où il ne se sent pas à l’aise. C’est pourquoi il convient de le socialiser dès son plus jeune âge. Ainsi, cette timidité ne deviendra pas croissante, et ne lui posera aucun problème au niveau relationnel.

Comportement à prévoir avant d’en adopter un

Le Colley n’est pas le genre de chien à vivre les absences répétées de ses maîtres de façon sereine. Il existe toutefois quelques astuces permettant d’atténuer cette solitude : vous pouvez par exemple lui laisser des jouets durant votre absence afin de faire passer l’ennui. Il est également conseillé de bien le dépenser avant et après chaque période de solitude afin d’enlever la frustration qu’il a en lui.

Par rapport au Rough Collie, le Colley à poil long a un caractère un peu moins docile. Néanmoins, il demeure assez facile à éduquer à condition de mettre en place les bases éducatives le plus tôt possible, dès le moment où il arrive au sein de sa nouvelle famille d’adoption.

Entretien et alimentation du Colley

En raison de son long et volumineux pelage, l’entretien du Colley demande pas mal de temps. Il est par ailleurs conseillé de le brosser une à deux fois par semaine si l’on souhaite conserver la beauté de sa robe. Le Colley mue deux fois par an, périodes durant lesquelles il perd son sous-poil et une petite partie de son poil de couverture. Il devient alors nécessaire de le brosser quotidiennement durant cette période. Il est également primordial de nettoyer régulièrement ses yeux pour éviter les infections.

En termes d’alimentation, le Colley est du genre plutôt gourmand. Il faut toutefois éviter la suralimentation afin qu’il n’accumule pas trop de graisse sous son épaisse fourrure. Il doit bénéficier d’une alimentation rationnée et équilibrée, idéalement à base de croquettes de haute qualité.