Quand commencer l’Agility avec son chien ?

La chapelle aux arbres  > Education du chien >  Quand commencer l’Agility avec son chien ?
0 Comments
Commencer l'Agility

L’Agility est une activité plutôt appréciée chez les possesseurs de chien car elle permet d’éduquer l’animal tout en lui faisant faire du sport. Mais quand commencer l’Agility avec son chien, et comment s’y prendre ? C’est à ces questions que nous tâcherons de répondre dans cet article.

A quel âge peut-on commencer l’Agility avec son chien ?

Dans l’idéal, il est conseillé de commencer l’entraînement à l’Agility lorsque l’animal est encore chiot. Cependant, il demeure possible d’initier des chiens plus âgés à cette activité physique. Il est assez difficile d’affirmer à quel âge un chien peut commencer l’Agility. En effet, l’âge chez le chien est une notion qui peut varier d’une race à l’autre, en fonction de son gabarit, de ses prédispositions naturelles etc. A un certain âge, certaines races sont déjà en mesure d’effectuer des activités physiques intenses. D’autres ont encore des articulations trop fragiles à cet effet.

On ne peut donc pas donner un âge spécifique pour commencer l’Agility avec son chien. Il est en revanche conseillé de commencer l’entraînement tant qu’il est encore jeune et en mesure d’encaisser ce type d’activité physique. En effet, les comportements d’un chiot ne sont pas encore façonnés. Il sera ainsi plus facile de l’éduquer et de lui apprendre à suivre les instructions et maîtriser les obstacles.

Quelles approches à adopter pour débuter l’Agility avec son chien ?

L’initiation à l’Agility doit toujours commencer par des exercices physiques, peu importe l’âge du chien. Il est essentiel que ce dernier ait les conditions physiques adaptées pour s’adonner à cette activité et réussir les épreuves avec succès. Commencer par la course et les sauts serait un bon début. De plus, les chiots auront plus de facilités à réaliser ce type d’exercice, étant donné qu’ils sont encore pleins d’énergie. Pour les chiens plus âgés, les exercices doivent être faits plus progressivement.

Le chien fera volontiers ses exercices si ceux-ci sont approchés sous forme de jeux. Cette astuce est d’autant plus efficace avec le chiot. Ce dernier aura plus de facilité à passer les tunnels grâce à sa souplesse et sa grande curiosité. C’est donc l’occasion de camoufler les obstacles du parcours en un grand terrain de jeu. En adoptant cette approche, le chien s’entraînera à l’Agility sans le considérer comme étant un apprentissage, mais plutôt comme étant une activité ludique.

Enfin, nous vous conseillons de faire en sorte que le chien s’entraine de sa propre volonté. Souvent, il aime faire plaisir à son maître, et il s’investira bien plus dans son entraînement s’il voit que ses efforts sont récompensés. N’hésitez donc pas à lui donner quelques friandises et à le féliciter lorsqu’il réussit un parcours jusqu’au bout. Evitez les entrainements qui durent des heures car son attention est assez limitée. Préférez plutôt des séances courtes et divisez chaque exercice en plusieurs sous-parties au lieu de chercher à faire la totalité du parcours en une fois.

En somme, l’âge de votre chien importe peu sur sa capacité à s’entrainer à l’Agility. Bien entendu, il ne faut pas non plus exagérer. Un chien trop âgé n’est pas adapté pour ce type d’activité. L’Agility est en effet assez exigeante en termes d’efforts physiques.