Qu’est-ce que l’Agility pour les chiens ?

La chapelle aux arbres  > Education du chien >  Qu’est-ce que l’Agility pour les chiens ?
0 Comments
Agility

Vous avez déjà sans doute entendu parler de l’Agility, mais savez-vous vraiment de quoi il s’agit, quelles en sont les règles et comment y participer ? Si le sujet vous intéresse, alors nous vous invitons à porter votre attention sur cet article traitant de l’Agility pour les chiens et tout ce qui le concerne.

Historique de l’Agility

L’Agility a été créé par John Varley en 1977. Cet adhérent à la très réputée exposition canine Cruft Dog souhaitait offrir au public des spectacles à la fois originaux et amusants, avec bien sûr les chiens en vedette. C’est ainsi que la première démonstration d’Agility eut lieu à Londres en 1978. Le succès ne se fit pas attendre, et en 1979, cette activité bénéficia de la reconnaissance du prestigieux Kennel Club Anglais. La reconnaissance par la FCI (Fédération Cynologique Internationale) se fera ensuite dix ans après.

L’Agility est une activité ludique et sportive durant laquelle les chiens entrainés doivent évoluer sur un parcours d’obstacle, afin que leur agilité soit mise en avant. Pour ce faire, ils sont accompagnés de leur maître qui a pour rôle de leur donner les consignes. Notons que le chien ne doit pas porter de laisse. Les ordres seront donnés à la voix, ou par langage corporel. Il est donc primordial qu’il y ait une parfaite entente entre le chien et son maître.

L’objectif est de franchir toutes les épreuves avec succès en faisant le moins d’erreur possible. Le chrono n’est pris en compte qu’en cas d’égalité de pénalité. L’Agility met donc plus l’accent sur la qualité d’exécution et l’harmonie. Les chiens qui ont le plus de chance de pratiquer ce sport avec succès sont ceux qui sont parfaitement éduqués et obéissants.

Les obstacles et parcours de l’Agility pour les chiens

Durant les compétitions d’Agility, le parcours est jonché de plusieurs obstacles que le chien aura à franchir. Ces obstacles sont généralement des haies, des palissades, des murs, des slaloms, des tunnels (rigides ou souples), des pneus, des balançoires, des sauts en longueur ou en hauteur etc.

Les championnats officiels sont organisés par la FCI, et c’est également elle qui définit les règles. Toutefois, l’Agility pour les chiens se pratique un peu partout dans le monde. Il n’est pas rare que des clubs ou autres organisations organisent des compétitions non homologuées. Leur objectif est de pratiquer l’Agility juste pour le plaisir.

Pour faire les premiers pas dans l’Agility, il est recommandé de contacter des clubs, des associations ou des spécialistes. Ils pourront partager leurs expériences, leurs techniques de motivation pour le chien, leurs méthodologies pour lui apprendre à obéir etc.

Les conditions à respecter pour le pratiquer avec son chien

Pour concourir en Agility, il n’est pas nécessaire que le chien ait un pedigree. En effet, toutes les races peuvent y participer. En revanche, il faut attendre que le chien ait des articulations suffisamment solides avant de s’adonner à cette activité sportive, au risque d’impacter négativement sur sa croissance. C’est pourquoi les chiots de moins de 12 mois sont refusés pour ce type de concours.

Les chiens sont classés en 4 catégories en fonction de leurs tailles par souci d’équité. La catégorie A regroupe les chiens de moins de 37 cm au garrot, la catégorie B les chiens de 37 à 47 cm et la catégorie C ceux de plus de 47 cm. Les molossoïdes et les races lourdes appartiennent quant à eux à la catégorie D.